Téléchargez, imprimez une application. Compléter, numériser, envoyer un courriel à scholarships@justhaiti.org  (Download, print an application. Complete, scan, email to scholarships@justhaiti.org)

Programme de bourses d'études
 
Le 12 janvier 2010, un séisme a secoué le sud-ouest d'Haïti et a nivelé une grande partie de la capitale, Port-au-Prince. En conséquence, 87% des établissements d'enseignement supérieur d'Haïti ont subi une dégradation ou ont été complètement démolis. Une grande partie des nouveaux professionnels qualifiés d'Haïti ont été tués. Un nombre non-calculé de professeurs, de professionnels et d'étudiants ont fui Haïti après le tremblement de terre, contribuant à la fuite des cerveaux d'un peuple dont le besoin est crucial pour le pays.

Le tremblement de terre a aggravé un problème qui existait déjà: une pénurie de professionnels qualifiés et hautement qualifiés. L'enseignement supérieur doit être une priorité de la stratégie de reconstruction et de développement à long terme d'Haïti.

En réponse, Haïti a collaboré avec ses associations de producteurs de café pour lancer un programme universitaire de bourses d'études pour les étudiants en agronomie et les entreprises dans les établissements d'enseignement supérieur accrédités en Haïti. Les membres de l'association et les membres de leur famille immédiate sont invités à poser leur candidature.

Les frais de scolarité et les frais annuels d'études universitaires en Haïti peuvent totaliser jusqu'à 1 200 $. En échange d'une aide annuelle de 1 000 $, les chercheurs passent quatre semaines avec les communautés de producteurs chaque été, en travaillant avec les agriculteurs dans la spécialité de l'étudiant. L'objectif de ce programme est de soutenir les associations de cultivateurs de deux façons: 1) promouvoir des possibilités pour les étudiants des zones rurales sous-desservies d'obtenir un enseignement supérieur et 2) renforcer la production et le revenu du café grâce à la formation continue des techniques agricoles et des pratiques commerciales. Les boursiers sont choisis en fonction des résultats des tests nationaux, des besoins financiers et d'une entrevue téléphonique avec un membre du conseil d'administration de Just Haiti.

Les récipiendaires de bourses d'études acceptent de travailler pendant 4 semaines de vacances d'été avec les communautés de cultivateurs et rédigent un rapport fondé sur cette expérience de travail. Compte tenu d'un progrès scolaire satisfaisant et de la réalisation de l'engagement envers les communautés de cultivateurs, la bourse est renouvelée jusqu'à ce que les études du chercheur soient terminées.

À la suite de l'ouragan Matthew, qui a dévasté la végétation dans 4 de nos 6 communautés de producteurs, nos étudiants actuels joueront un rôle crucial dans la mise en œuvre d'un vaste plan de replantation et de restauration coordonné par notre agronome.

Grâce à ce programme de bourses, Just Haiti espère faire de l'étude universitaire une option viable dans les régions rurales où nous travaillons. Juste Haïti ne s'engage à un étudiant si les fonds de bourses existent pour soutenir l'étudiant chaque année pendant la durée de son programme de deux, quatre ou cinq ans. À ce jour, le soutien généreux des personnes et des communautés d'Églises a rendu cette occasion possible pour six étudiants représentant trois de nos communautés de producteurs.

Votre contribution nous aidera à maintenir et à développer notre programme!

Savants
En plus de la vérification du statut universitaire et de l'appartenance à l'association des cultivateurs de parents, chaque chercheur a interviewé un membre du conseil d'administration de Just Haiti.

Dachna Doll représente l'association APPCA dans la région de Carcasse.

Au cours de son premier stage d'été, Dachna a participé à un projet de reboisement et de réparation de pépinières à Carcasse, Anette et Capafou, en réponse à la sécheresse régionale et aux dommages causés par le cyclone Erika.

Jimson Guerrier, lié à l'association KDB dans la région de Baradères, a aidé à établir des pépinières de semis à Fond Tortue pendant ses affectations d'été.

Dachna et Jimson ont tous deux entrepris leur troisième année d'études en agronomie à l'Université Notre Dame d'Haïti aux Cayes cet automne.

Jhon Jimmy Noel, représentant l'association OPCDEL dans la région de Belladare, a commencé ses études d'agronomie à l'Université Quisqueya à Port-au-Prince à l'hiver 2016.

Jhon Jimmy va compléter un stage en profondeur au début de 2017, après son deuxième semestre d'étude.

Nouveaux bénéficiaires

Casimir Blanchet et Marie Loudia Bruce
ont des liens avec l'association KDB et viennent de la région de Baradères. Tous deux sont des étudiants en agronomie de deuxième année.

Casimir fréquente l'UNDH aux Cayes, tandis que Marie étudie à l'Université Episcopale d'Häiti à Port-au-Prince.

Ancien élève

Nous avons soutenu Historique Matthieu lors de sa dernière année d'études à l'UNDH. Au cours de son stage, Historique a établi une relation avec les producteurs de Fond-Gondol, documentant la dégradation des sols dans cette communauté aux fins de l'amélioration des cultures.

Cette collaboration s'est poursuivie avec la réalisation d'un projet de recherche approfondie intitulé «La régression des parcelles de café dans la troisième section de Baradères», préalable à l'octroi de sa licence d'agronome. Historique reste en contact avec nous via facebook. "Je ne peux pas trouver les mots pour vous remercier," il a partagé dans un message récent.