Région de Baraderes

L'économie repose totalement sur l'agriculture de subsistance et la production de café ne se fait que dans ce contexte. Dans l'agriculture de subsistance, les agriculteurs ne cultivent généralement que suffisamment de nourriture ou d'autres cultures pour nourrir leur famille.

Par rapport à la plupart d'Haïti, Baradéres conserve d'importantes ressources forestières, hydriques et pédologiques potentiellement productives si cultivées de manière durable. Le café de l'ombre, parce qu'il garde le sol recouvert de végétation dans les plus hauts sommets des bassins versants vitaux, pourrait jouer des rôles économiques et environnementaux critiques pour aider la région de Baradéres à progresser vers l'autosuffisance économique.

Sur la carte, vous pouvez suivre la rivière en amont (sud) jusqu'à ses embouchures au-dessus de la petite ville riveraine de la Tête d'Eau, une des communautés de caféiers. D'autres sont à proximité, comme Vincendron, Leclerc, Maplate et Fond Tortue. Ces communautés productrices de café se trouvent dans une zone d'environ 80 kilomètres carrés (30 milles carrés). La ligne rouge solide sur cette carte est la seule route de la région.

Juste Haïti travaille avec Kafe Devlopmen Barade (KDB) une association de caféiculteur avec une adhésion de 100 familles basées dans la région de Baraderes.

Baradères est situé près de l'extrémité de la longue péninsule s'étendant à l'ouest de Port-au-Prince. La rivière Baradères coule vers le nord depuis sa source dans les montagnes qui s'étendent sur toute la presqu'île. La rivière traverse Baradères, le principal centre de population de la région. A un mille ou plus de la ville, la rivière entre dans la baie qui relie au golfe de La Gonave.

La population de la région de Baradères - la vallée de la rivière, ses montagnes environnantes et quelques ruisseaux plus petits - est estimée à environ 45 000 habitants. La région couvre environ 60 milles carrés. Les sommets montent de 1500 à 3000 pieds au-dessus de la vallée. Il n'y a qu'une seule route de l'extérieur, et il est passable seulement par le haut-dégagement des véhicules à quatre roues motrices.